Les avantages et inconvénients de la production du CBD

Le CBD ou le cannabidiol est une substance qui fait référence à une plante très connue, à savoir le cannabis ou le chanvre cultivé comme préfèrent l’appeler les botanistes. En achetant un produit à base de CBD comme des capsules ou l’huile de CBD, sachez que c’est tout une chaîne de fabrication qui se réalise derrière.

Comment est fait le CBD ? Quel est ce processus de production ? D’abord, il est important de noter que chaque produit à base de CBD a son propre processus de fabrication. Même si les ressemblances sont nombreuses, il existe plusieurs moyens pour extraire le CBD de la plante. Dans cet article, nous vous expliquons les différentes façons dont votre produit CBD est fait et cela de la graine au produit fini.

Comment extraire le CBD à partir du chanvre ?

Sans la plante du cannabis, il est impossible d’avoir la substance CBD pour en faire des produits. En effet, le processus de fabrication commence par la plante de chanvre. Cette dernière est la variante la plus populaire du cannabis. En la comparant à la culture des légumes, la plante du chanvre est cultivée à grande échelle. Le principe reste le même, ça commence par une graine comme toute plante, ensuite elle s’enracine afin de devenir une plante adulte apte à être cultivée.

Une fois que la plante du chanvre est prête à être cultivée, cela signifie qu’elle dispose assez d’ingrédients et de substances actives comme le CBD. A ce moment là, l’extraction du CBD est possible en suivant l’une des méthodes d’extraction suivantes (les plus connues) :

  • l’extraction du CBD par l’huile,
  • l’extraction du CBD par le CO2,
  • l’extraction du CBD par l’alcool.

Il est intéressant de noter que le mode d’extraction du CBD dépend également du produit final. Chaque méthode présente ses propres avantages et inconvénients. Vous pouvez tout lire à ce sujet dans la suite de cet article. Nous définissons chaque méthode d’extraction avec son fonctionnement et ses vertus.

CBD, comment c’est fait ?

Comme mentionné précédemment, il existe différents processus pour produire le CBD. Découvrez ci-dessous les processus les plus connus pour extraire et fabriquer le cannabidiol CBD.

Extraire le CBD par CO2

Également surnommée l’extraction supercritique, c’est le processus d’extraction de CBD le plus populaire. Cette méthode permet d’extraire toute la quantité du CBD présente dans la plante, et bien sûr d’autres substances moins actives. Cette production s’appuie sur l’utilisation du dioxyde de carbone. On augmente la pression de ce gaz afin qu’il se comporte comme un liquide. Ce dernier sera ensuite associé à la plante de chanvre afin d’éliminer le CBD. Dans ce cas, la plante de chanvre est entièrement utilisée.

Parmi les avantages et les inconvénients de ce processus d’extraction, on cite :

  • les substances sensibles à la chaleur seront retenues (pas de chauffage du chanvre),
  • la préservation de la qualité des vertus présents dans la plante au moment de l’extraction,
  • cette méthode de production du CBD est relativement coûteuse,
  • le goût du CBD dans ces produits peut vous paraître amer et un peu plus vif.

Extraire le CBD par huile

A l’opposé de la fabrication du CBD par CO2, cette méthode requiert le chauffage du chanvre. On utilise seulement les bourgeons de cette plante (les fleurs séchées). En effet, cette partie du chanvre contient le plus de CBD. Lors du processus de chauffage, toutes les autres substances seront éliminées pour ne garder que le CBD. D’où l’utilisation exclusive de cette méthode pour en faire du CBD pure.

Le principal avantage de la production du CBD par huile est son goût agréable. Cependant, l’inconvénient majeur est son prix très élevé. L’extraction par huile du CBD est plus coûteuse que celle faite par CO2.

Extraire le CBD par alcool

Il existe plusieurs produits qui sont fabriqués à partir de cette solution.

L’extraction du CBD par alcool est une méthode simple et très bon marché comparée aux méthodes précédentes.

Concrètement, les fleurs séchées du chanvre sont trompées dans un récipient d’alcool pour une certaine période. Le CBD se transforme en une pâte collante après l’évaporation de l’alcool. Nous constatons directement l’inconvénient de ce processus, il est très lent et pas mal d’ingrédients seront éliminés lors de l’extraction.

Laisser un commentaire